Pourquoi l’AFP Global a-t-elle mis de l’avant cette mesure?

Afin de promouvoir l’équité salariale, notamment sur le genre (incluant l’identité et l’expression de genre) et l’identité raciale, l’AFP Global ouvre la voie et exigera des échelles salariales pour tous les nouveaux postes affichés sur son site l’AFP à compter du 1er novembre 2020. Une telle mesure sera rendue obligatoire au Québec à compter du 1er mai 2021.

Pourquoi l’AFP Québec n’a-t-elle pas instauré cette pratique au 1er novembre 2020?

Il faut dire que l’AFP Global avait pris cet engagement il y a désormais deux ans et qu’une telle mesure n’avait pas été annoncée au Québec. Nous nous permettons ainsi de décaler l’application de cette initiative pour laisser à tous le temps de s’adapter. Cependant, les organismes sont invités à poser un geste de transparence dès maintenant en inscrivant volontairement l’échelon salarial d’entrée. Le tout sera rendu obligatoire à compter du 1er mai 2021, soit six mois plus tard.

En tant qu’organisme de taille plus modeste, ma capacité financière est plus limitée. J’appréhende être ainsi pénalisé si je diffuse le salaire d’entrée sur l’offre d’emploi.

La diffusion de l’échelon salarial ne diminue en rien la mission et l’importance des organismes de taille plus modeste. Cela permettra à beaucoup de candidats de s’abstenir de postuler si l’échelle proposée ne leur correspond pas. Cela sauve du temps, de l’argent et de la frustration à toutes les personnes impliquées dans le processus de recrutement, incluant les candidats. Cette mesure peut provoquer un changement et réduire les inégalités de salaire justement au sein des petites équipes ou des petits OBNL.

En tant qu’organisme de grande taille, les salaires que j’offre pourraient être mal perçus par l’opinion publique (ex. donateurs, chiens de garde, journaux). J’appréhende ainsi me mettre à risque à chaque affichage d’emploi

Nous sommes conscients des défis de perceptions que vivent quotidiennement les organismes, notamment sur ses frais administratifs et sa masse salariale. Cependant, plusieurs de ces données sont déjà accessibles par le formulaire T3010 ou les états financiers. Nous prônons la transparence envers les donateurs, il faut ainsi également assumer cette partie de notre budget lorsque vient le temps de recruter les meilleurs talents pour nos causes.

Les salaires sont tellement différents entre OBNL, qu’est-ce que cet ajout viendra faire de positif pour le secteur et les professionnels?

À chacun sa réalité, bien sûr. Certains secteurs sont plus financés que d’autres en philanthropie. Cette mesure doit être vue de manière positive, car elle vise la transparence vis-à-vis de la profession et entre les candidats et le potentiel futur employeur. Elle va permettre aux deux parties de débuter leur discussion avec les bonnes informations et sur une base égale. Ainsi, moins de perte de temps ou de frustration lorsque le processus de recrutement est déjà bien avancé.

À quel niveau de poste cette mesure s’applique-t-elle?

Cette mesure s’applique à l’ensemble des niveaux de poste à tous les organismes qui souhaitent publier leurs offres sur le site d’AFP, sans distinction à la forme d’organisme et à la catégorie de poste.

Les postes de direction générale sont souvent pourvus par une firme de chasse de talents qui n’affiche que rarement le salaire d’entrée. Est-ce que l’obligation de mettre un salaire de l’avant ne vient pas confirmer aux conseils d’administration que les firmes sont le bon choix?

Il s’agit là d’une décision du conseil d’administration et chaque organisation doit se poser la question de sa volonté de transparence à l’égard des salaires de son équipe de professionnels en philanthropie. Une telle pratique ne conviendra pas à toutes les organisations au départ, mais l’AFP se doit d’amorcer ce changement pour l’avancement de la profession sur le long terme. D’ici un à deux ans, ce changement sera la nouvelle norme, incluant auprès des chasseurs de talents.

Est-ce que je dois m’attendre à recevoir moins de candidatures?

Au contraire, il est démontré qu’une offre d’emploi qui stipule le salaire d’entrée attire 30 % plus de candidatures et que celles-ci sont mieux alignées avec le poste.

Une information est déjà disponible dans les déclarations T3010 des organismes, nous permettant de bien cibler la rémunération. Pourquoi un tel ajout?

En fait, peu de gens savent qu’il est possible de consulter les échelons salariaux des postes les plus élevés sur le site de l’ARC. Cependant ceux-ci demeurent évasifs (ex. entre 1 $ et 39 999 $, entre 40 000 $ et 79 999 $ et entre 80 000 $ et 119 999 $) et ne permettent pas d’avoir une idée juste du salaire prévu pour un poste donné.

Si nous refusons d’inscrire un échelon salarial d’entrée, que fera l’AFP Québec?

Afin de permettre à tous de s’adapter à cette nouvelle réalité, l’affichage de l’échelon salarial est optionnel jusqu’au 30 avril 2021, mais fortement recommandé. À compter du 1er mai 2021, tout organisme qui ne souhaite pas afficher son échelon salarial d’entrée ne verra pas son offre publiée sur notre site.

Quelle est la latitude de l’échelon salarial et qui le détermine?

La latitude de l’échelon, tout comme l’échelon lui-même sont des éléments qui sont déterminés par l’organisme qui embauche. L’AFP Québec n’en fera aucun contrôle, mais suivra, avec intérêt, les données que cela va générer.

Avec la pandémie, est-il réellement judicieux de venir changer les règles du jeu en recrutement maintenant?

Plus que jamais! Avec la hausse à prévoir de candidats disponibles ayant été mis à pied ou ayant subi un licenciement, il importe de démarrer toute discussion de recrutement sur des bases solides de transparence. De plus, nous sommes sensibles à la situation et permettons ainsi une période de transition de six mois.

Pourquoi imposer une telle norme au secteur philanthropique alors qu’elle n’est pas imposée au secteur privé?

En fait, cette initiative n’a rien de nouveau. Elle est prônée depuis plusieurs années et a fait ses preuves, attirant ainsi plus de candidatures, mais surtout plus de candidatures qui sont alignées avec le poste.